banniere.gif

Marcel Bigeard

 

bigeard.jpg

Marcel Bigeard

Né le 14 février 1916

Décedé le 18 Juin 2010


 

Il effectuera son service militaire a Haguenau au sein du 23 ° regiment d'infanterie de forteresse . Incorporé comme soldat de 2 ° classe en septembre 1936 , il est liberé de ses obligations militaires en septembre 1938 avec le grade de sergent de reserve .

Six mois aprés sa libération , il est rappelé le 22 mars 1939 et est promu sergent .

En septembre 1939 Marcel Bigeard est affecté au 79 ° régiment d'infanterie de forteresse dans le sous secteur fortifié de Hoffen de la ligne Maginot.

Volontaire pour les corps francs , il deviendra rapidement sergent chef , puis adjudant a l'age de 24 ans .

Le 25 juin 1940 , il sera fait prisonnier et passera 18 mois au stalag 12A a Limbourg

Il parviendra a s'evader a sa 3 ° tentative le 11 novembre 1941 , il rejoindra la zone libre .

Volontaire pour l AOF , il sera affecté au camp de Bandia au senegal en février 1942 dans un regiment de tirailleurs senegalais . Nommé sous lieutenant en octobre 1943 il sera dirigé sur Meknes au Maroc .

Il sera recruté comme parachutiste de l'armée française de libération et effectuera une formation avec les commandos britanniques pendant 3 mois

Il sera affecté avec le grade fictif de chef de bataillon a la direction general des services speciaux .

Au debut de l'année 1945 , Marcel Bigeard crée et dirige pendant un semestre l'ecole regionnale des cadres du Pyla , destinée a former des officiers issus des forces françaises de l'interieur .

Il sera decoré de la legion d'honneur et du distinguished service order britannique pour ses actions en ariege .

Marcel Bigeard sera nommé apitaine d'active en juin 1945.


 

Au milieu de l'année 1945 , le capitaine Marcel Bigeard est chargé du comandement de la 6 ° compagnie du 23 ° régiment d'infanterie coloniale.

Designé pour participer au corps expeditionnaire en indochine , il debarquera avec son régiment a saigon le 25 octobre 1945 . Il participera jusqu'en mars 1946 aux opérations de pacification en cochinchine . c'est a cette epoque que le surnon de Bruno lui sera donné , celui ci etant son indicatif radio.

Le 1 ° juillet 1946 , Marcel Bigeard quitte le 23 ° RIC , il formera une unité de 4 commandos de 25 volontaires au sud est de Dien Bien Phu . au retour de ses hommes en metropole , a la mi octobre 1946 , il prendra le commandement de la 3 ° compagnie constituée de 400 hommes , il quittera l'indochine le 17 septembre 1947 .

Volontaire pour un second sejour en Indochine , Marcel Bigeard sera affecté au 3 ° bataillon colonial de commandos parachutiste le 1 ° février 1948 sous les ordres du commandant Ayrolles , i prends le commandement deu groupement de commandos parachutistes N° 2 .

Le 1° octobre 1949 , Marcel Bigeard met sur pied le 3 ° bataillon Thai comprenant 2530 hommes répartis en 5 compagnies regulieres et 9 compagnies de gardes civils et de suppletifs militaires .

Il sera relevé de son commandement a la suite d'un différent avec l'administrateur de la province , il sera muté a Haiduong et prendra le 5 avril 1950 le commandement du bataillon de marche indochinois qui recevra en aout le drapeau du 1 ° regiment de tirailleurs tonkinois decoré de la croix de guerre avec palme .

Le 12 novembre 1950 , Marcel bigeard embarquera a Saigon sur le paquebot La Marseillaise et quitte une nouvelle fois l'Indochine .

En 1951 Marcel Bigeard est affecté a Vannes a la demi brigade coloniale du Colonel Gilles , il se verra confier le bataillon . en septembre 1951 il obtiendra le commandement du 6 ° bataillon de parachutiste coloniaux . Il aura le grade de chef de bataillon en janvier 1952 .

Le 28 juillet 1952 , a la tete du 6 ° BPC il debarquera en Indochine pour un 3 ° sejour , il prendra ses quartiers a Hanoi , Le bataillon sera parachuté le 16 octobre 1952 sur Tu Lé et affrontera pendant 8 jours les régiments des divisions Viet Minh 308 et 312 . L'unité se distinguera de nouveau lors de la bataille de Na San et lors de l'opération Castor sur Dien Bien Phu.

Il prendra le commandement du GAP n° 4 le 31 decembre 1954 , et interviendra au moyen Laos .

Marcel Bigeard sera nommé Lieutenant colonel le 16 mars 1954 et deviendra l'un des heros de la cuvette en combattant avec son bataillon sur les points d'appuis Eliane 1 et 2 mais surtout en codirigeant les troupes d'interventions du camp retranché avec le colonel Langlais .

Le lieutenant colonel Marcel Bigeard est fait prisonnier le 7 mai 1954 lors de la chute du camp , il sera liberé 4 mois plus tard et quittera definitivement l'Indochine le 25 septembre 1954.


 

Le 25 octobre 1955 , il prendra le commandement du 3 ° BPC dans la region de constantine en Algerie .

Le 21 fevrier 1956 , le bataillon qui est devenu le 3 ° RPC realise sa premiere opération Heliportée en Kabylie ( opération 744 ) , cette methode sera de nouveau utilisé en mars 1956 pour la capture des deserteurs de la 3 ° compagnie du 3 ° RTA

Le 16 juin 1956 , alors que l'assaut est donné dans les Nemenchas , Marcel Bigeard est grievement blessé d'une balle au thorax . Il sera rapatrié en métropole , Il sera decoré par le président Coty le 14 juillet 1956 et recevra la plaque de grand officier de la legion d'honneur .

De retour en Algerie , il echappera a un attentat le 5 septembre , il sera blessé de 2 balles .

Au debut de l'année 1957 , le regiment participe au sein de 10 ° DP du general Massu a la bataille d'Alger , la mission des parachutiste sera de ramener la securité dans la ville et de neutraliser les cellules du FLN.

En mars 1957 , le 3 ° RPC participera aux opérations Atlas et Agounnenda  , le 3 ° RPC arreta 90 % des combattants du FLN

Le regiment relevera le 1 ° RPC en juillet 1957 a Alger .

Nommé colonel en janvier 1958 , il dirigera le 3 ° RPC et participera a la bataille des frontieres . il sera remplacé a la tete du 3 ° RPC le 1 avril 1958 et rejoindra paris .

Aprés 4 mois passé a Toul , Marcel Bigeard repart pour l'Algerie et prendra le commandement dans le secteur de Saida le 25 janvier 1959 . il a 5000 hommes sous ses ordres , Apres une rencontre avec De Gaulle le 27 aout 1959 , il se verra confier le comandement du secteur de Ain-Sefra , soit 15 000 hommes .


 

Decorations :

  • Grande croix de la legion d'honneur
  • Croix de guerre 1939 - 1945 ( 7 citations , dont 3 a l'ordre de l'armée )
  • Croix de guerre des theatres des operations exterieures ( 17 citations , dont 12 a l'ordre de l'armée )
  • Croix de la valeur militaire ( 4 citations a l'ordre de l'armée )
  • Medaille de la resistance
  • Medaille des evadés
  • Medaille coloniale ( agraphe Extreme orient  et AOF )
  • Medaille commemorative de la guerre 1939 - 1945
  • Medaille commemorative de la campagne d'indochine
  • Medaille commemorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en afrique du nord
  • Medaille des blessés militaires ( cinq étoiles )
  • Distinguished service order
  • Grand officier du mérite senegalais
  • Grand officier du mérite togolais
  • Grand officier du mérite comorien
  • Grand officier arabie saoudite
  • Commandeur de l'ordre du mérite nationnal mauritanien
  • Commandeur du mérite centre africain
  • Commandeur fédération pays thai
  • Commandeur du dragon annam
  • Commandeur legion of merit
  • Officier du million elephants